Une pédagogie oubliée : le vodou : L’horloger de Kouti

Une pédagogie oubliée : le vodou : L’horloger de Kouti

15000 FCFA

Une pédagogie oubliée : le vodou : L’horloger de Kouti

Avec L’horloger de Kouti, Paul Aclinou nous propose une vision particulière de l’ensemble culturel que représente le vodou: il serait ainsi une pédagogie oubliée, en cela qu’il est avant tout une discipline d’éducation à la vie dès lors qu’on écarte le folklore, les superstitions… et même le contenu religieux ou simplement pratique. Il faut effacer les dieux pour accéder à l’enseignement qui nous est proposé.

15000 FCFA

Ajouter au Panier

Une pédagogie oubliée : le vodou : L’horloger de Kouti

Avec L’horloger de Kouti, Paul Aclinou nous propose une vision particulière de l’ensemble culturel que représente le vodou: il serait ainsi une pédagogie oubliée, en cela qu’il est avant tout une discipline d’éducation à la vie dès lors qu’on écarte le folklore, les superstitions… et même le contenu religieux ou simplement pratique. Il faut effacer les dieux pour accéder à l’enseignement qui nous est proposé.

Sommaire

  • Le temps des vivants
  • La symphonie des dieux
  • Les fils du temps
  • L’héritage
  • L’héritier
  • Patience et sérénité

L’éditeur en parle

Avec L’horloger de Kouti, Paul Aclinou nous propose une vision particulière de l’ensemble culturel que représente le vodou : il serait ainsi une pédagogie oubliée, en cela qu’il est avant tout une discipline d’éducation à la vie dès lors qu’on écarte le folklore, les superstitions… et même le contenu religieux ou simplement pratique. Il faut effacer les dieux pour accéder à l’enseignement qui nous est proposé.

À propos de l’auteur

Biographie de Paul Aclinou

Enseignant-chercheur, Docteur Es Sciences, Paul Aclinou conduit ses activités professionnelles en parallèle avec une réflexion sur l’Homme et la société – Le Musée Virtuel du Mot ; Rea Med – qui trouve son origine dans la culture des peuples du golfe du Bénin : le vodou. Avec Une pédagogie oubliée : le vodou, l’auteur nous propose une autre vision des piliers sur lesquels les Noirs venant de Tado, comme le peuple Yoruba, fondent leur échelle de valeurs à travers les cultes vodou.